Loi mobilité : vive la voiture « verte » !

Loi mobilité : vive la voiture « verte » !

La Loi mobilité comporte des mesures visant à améliorer la couverture de la France en bornes de recharge de voitures électroniques et hybrides et ainsi inciter la population à acheter ces voitures « vertes ». Que prévoient ces mesures ?

Loi mobilité : une incitation financière au déploiement des bornes de recharge de voitures « vertes »

Pour faciliter le déploiement des bornes de recharge de voitures électriques ou hybrides, il est temporairement prévu (jusqu’au 31 décembre 2021), que le taux de prise en charge du coût du raccordement de ces bornes au réseau électrique atteigne au maximum à 75 % par le gestionnaire du réseau (contre 40 % normalement).

Le même taux maximal de prise en charge est également prévu jusqu’au 31 décembre 2022 pour les demandes de raccordements des ateliers de charge des véhicules électriques ou hybrides.

Loi mobilité : focus sur la « recharge bidirectionnelle »

Une mesure de la Loi mobilité vise à favoriser la « recharge bidirectionnelle ». C’est une innovation technologique qui permet à l’électricité de se diriger dans les 2 sens :

  • du réseau électrique vers la voiture pour la recharger ;
  • de la voiture vers le réseau, pour alimenter ce dernier, quand les besoins en énergie sont importants.

Notez que ce type de recharge n’impacte pas l’autonomie de la voiture car celle-ci est toujours privilégiée.

Un Décret à venir doit préciser les modalités d’application de cette mesure.

Source : Loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d’orientation des mobilités (articles 64 et 67)

Loi mobilité : vive la voiture « verte » ! © Copyright WebLex – 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *